L’ère du BIM se profile

Modélisation des Informations de la Construction

Modélisation des Informations de la Construction

Le concept du (Building Information Modeling), dont le terme anglophone apparaît en France sous l’appellation de ; ‘’Modélisation des Informations de la Construction’’, comprend en cela dans sa définition, tout ce qui à trait au domaine du bâtiment, mais également à l’ensemble des infrastructures en présence sur un site donné. Nous allons à présent vous en donner quelques repères fondamentaux afin que vous puissiez situer les contours qu’une telle démarche représente.

Une méthodologie de pointe pour les professionnels du bâtiment

La méthodologie employée par cet outil intelligent se profile sous l’utilisation d’une maquette réalisée dans un espace en 3 dimensions. Elle exploite à ses fins les sources du domaine du numérique afin de délivrer un flux de données extrêmement large, de même que des paramètres qui conditionnent le bien fondé d’un projet élaboré intelligemment dans l’ère du temps. Un telle maquette à pour objectif de structurer de manière bien pensée toute la démarche et toute la logique d’un projet d’édification d’un bâtiment, cela en facilitant le déroulé étape après étape. Un ‘Building information modeling’ est comme l’exposé préalable de l’œuvre que l’on souhaite voir apparaître. On fixe les ambitions du projet que l’on a défini au départ lors de la conceptualisation et qui a pour but une concrétisation matérielle. Les différents acteurs qui entrent dans une telle dynamique de travail ont la possibilité de partager ensemble des bases de données essentielles et tout à fait fiables. Cet échange se poursuit d’ailleurs après avoir achevé le projet puisqu’un bâtiment ou une infrastructure sont des éléments qui nécessitent une maintenance et une analyse tout au long de la durée de leur existence. C’est à ce même titre que si une démolition devenait nécessaire et en venait de fait à être décidée sur de telles structures, que l’on aurait alors à ce moment-là recours vers la BIM afin d’en tirer le maximum d’informations possibles. La collecte de telles informations sur les lieux permet ainsi de savoir comment mener au mieux la démolition du site concerné.

modélisation BIM
 bureau d'etude thermique

Une maquette entièrement numérisée

L’outil qui est employé dans ce processus affilié à une méthodologie de pointe, apparaît sous la forme d’une véritable maquette numérisée. Elle a pour fonction de mettre en avant les propriétés physiques des projets concernés par l’entremise du digital qui en donne sa représentation précise. L’état d’esprit de cette modélisation est hautement gestionnaire, dans le sens où il tend à tout planifier et quantifier de manière fine et proportionnée en délimitant à chaque élément sa bonne mesure. Cet atout de savoir gérer son travail de manière organisée, permet d’atteindre une synergie élevée puisque cela doit anticiper des situations afin de ne pas perdre de temps, valeur qui est tout à fait considérable. En effet, dans le domaine du bâtiment et des infrastructures, les délais non respectés engendrent des coûts qui peuvent être élevés et il faut donc que tout professionnel parvienne à maîtriser ce facteur essentiel. Posséder le savoir-faire de cet outil ingénieux permet de situer chronologiquement tout le bien fondé d’immenses tâches de travail à réaliser au sein d’une conception produite en amont de tout projet. Cette vision d’ensemble permet de se projeter loin et d’être ainsi un acteur pertinent et un donneur d’ordre responsable. 

Plus qu’un simple logiciel

Il est courant d’entendre dire que ce modèle de planification est similaire à un logiciel courant simplement exploité, ou bien à une technologie récente et novatrice comme d’autres ont pu voir le jour. Seulement, cette façon de percevoir l’objet en question est très réductrice de ce en quoi consiste la réalité. L’intérêt qu’il constitue pour le secteur de la construction se situe à des horizons bien plus lointains que certains se l’imaginent. Le BIM possède un rayon d’action bien plus étendu que celui d’un logiciel commun, ceci car il se profile sous le fait d’une série de processus ainsi que de méthodologies affinées qui sont employées dès la naissance du projet défini dès son stade de conceptualisation. Il se poursuit par la suite après la finalisation au travers de la maintenance tout au long de l’existence des sites. Ce système d’exploitation se réalise parfaitement en équipe par la voie d’une étroite coopération et d’une coordination des divers corps de métiers. On peut par exemple arguer du fait que ce moyen permet de mettre en relief les divers actes de travail du personnel qui y est engagé sur le site en question. On peut ainsi savoir au sujet de chaque agent ce qu’il accomplit comme tâche de travail ainsi que sur la manière dont il s’emploie pour l’exécuter et le temps dans lequel cela est réalisé.

    modélisation BIM
    modélisation BIM

    Le modèle REVIT

    Nous rendons donc bien compte des dimensions très larges vers lesquelles ce type de processus convie ceux qui savent le manier à bon escient. Les phases de la conception, de la construction de même que celle de l’exploitation du bâtiment ou des infrastructures sont modélisées par plusieurs modèles virtuels façonnés en trois dimensions et parmi eux, on trouve notamment le modèle REVIT. Toute cette mise en place occasionne des échanges entre les divers collaborateurs du projet qui ont grâce à ce système un accès facilité vers les données de tous. Cette stratégie de l’amont permet d’effectuer dès les prémices de l’étude du projet des analyses-contrôle-visualisation. Cette pratique sous-tend de poser des bases solides dès le commencement en dirigeant le tout sur une même ligne directrice, ceci afin de ne pas être confronté par la suite à des anomalies. Un chantier compétitif doit être un chantier qui s’inscrit à chaque étape de sa construction dans une phase entièrement sûre et vérifiée, en visant un minimum de reprise, car sinon cela engendre des coûts onéreux et une perte de temps considérable

    Un fleuron de modélisation et de planification

    La mise à jour constante de la BIM permet de maîtriser les coûts grâce à une interaction des données qui se situent en temps réel. Si l’on se réfère à la norme ISO 19650 afin de bien cerner en quoi consiste notre cet agent du numérique, nous trouvons les termes suivants qui la définissent ainsi :

     » utilisation d’une représentation numérique partagée d’un actif bâti pour faciliter les processus de conception, de construction et d’exploitation et former une base fiable permettant les prises de décision. Les actifs bâtis comprennent, mais sans s’y limiter, les bâtiments, les ponts, les routes, les usines. »

    Opter pour cette modélisation des informations dans le secteur du bâtiment constitue une réelle avancée très significative. On peut par le biais de cette prouesse de la technologie, produire des informations très étendues et être le pilote d’une gestion des plus optimale qu’il soit. Ce principe se base en informatique sur une plateforme Cloud et les informations qu’il délivre sont de plus détaillées et exposées clairement à l’adresse de ses récepteurs.

    modélisation BIM
    modélisation BIM

    La phase construction

    La planification de toute l’œuvre à mettre en lumière se profile sous des décisions concernant le projet souhaité et l’on cherche ici dans ce premier temps à produire et à mettre à jour un modèle emprunt du contexte à mettre en valeur. Dans un second temps, la conception s’affère non seulement à émettre un concept de l’idée maîtresse du projet, mais aussi à être le garant d’une fine analyse des besoins ainsi qu’à dresser les dessins et les documents nécessaires à la réalisation voulue du projet final. Ensuite, la phase de construction va avoir recours à des spécificités qui sont intégrées au sein du processus, puis c’est l’ensemble du paramètre de la logistique qui se voit partagé entre les divers acteurs du bâtiment et les entrepreneurs. Toute cette mise en place intelligente rapide et efficace permet d’accéder à une réactivité élevée. 

    Savoir s’insérer dans la modernité

    Aujourd’hui dans un monde connecté où la technologie a atteint des niveaux jamais égalés, la BIM permet aux équipes de travail de coopérer à des degrés hautement productif face à la masse de travail qui s’offre à eux. Ce qui est intéressant avec cette méthode révolutionnaire de travail, c’est qu’il est tout à fait inter pluridisciplinaire dans le sens où les agents qui sont amenés à travailler entre eux n’appartiennent pas au même domaine d’activité. Ce processus qui intègre en lui toute une série de logiciels, délègue les responsabilités et les attentes de chacun pour pouvoir mener à bien le projet. Chaque intervenant est sommé de bien respecter le délai qui lui a été accordé et qui a ainsi été jugé suffisant pour parvenir à réaliser telle ou telle tâche de travail visée.

    Tout ce travail doit s’inscrire dans des périodes définies à l’avance pour que le rouage puisse s’effectuer de manière optimale. La maquette est pourvue d’objets qui contiennent tous une foule immense de propriétés à des niveaux professionnels différents. Cela peut exprimer des données techniques, mais également l’aspect purement financier du projet à exécuter, ou en termes de sémantiques. Cette méthode à encore pour vocation à établir diverses interactions qui officient entre tous les objets en présence de la maquette numérique. Cette dernière, qui est un chef d’œuvre de l’informatique, a été réalisée lors de sa conception par plusieurs logiciels compétents en la matière. Les autres logiciels qui viennent à la suite se chargent de l’interpréter, chacun selon le domaine des compétences qui lui est propre.

    modélisation BIM
    modélisation BIM

    Un avenir très prometteur

    Voici donc en quoi consiste d’une manière générale ce type d’outil hyper sophistiqué et extrêmement pertinent qui fixe ce vers quoi doivent concourir à présent les bâtiments et infrastructures qui se doivent d’être intégrés dans l’ère du temps. L’époque du numérique est en marche, elle tend à relever de grands défis et à soulever de nouvelles perspectives d’avenir dans un monde où l’on veut aller toujours plus vite en étant toujours mieux connectées. L’ère du Bim se profile devant nous et peut-être que désormais rien ne pourra l’arrêter…

    Agence Nord
    1391 rue de derrière, 62136 Lestrem
    Agence Paris
    57 rue du landy, 93400 Saint-ouen-sur-seine

    Tél: 06 05 28 69 51
    Email : contact@sieb-ingenierie.fr