Les normes

Les normes RE2020 et RT2012

Au cœur de notre ère contemporaine en constante évolution, il a été décidé de la part des pouvoirs publics, qu’aujourd’hui les bâtiments qui sont érigés sur le territoire français doivent être aptes à un certain niveau de performance énergétique. La norme en vigueur RT2012 est le document officiel qui a défini durant huit années de manière très précise et concise, la finalité à laquelle devait obéir toute nouvelle construction.

Des modes énergétiques compétitifs

Face aux consommations excessives qui étaient engendrées par les dépenses des habitations, on a eu à souhait de rabaisser le seuil des consommations à un niveau trois fois inférieur. Cette norme qui avait pour vocation de réguler le facteur thermique, a estimé que 50KWh/m2 était un plafond convenable. Au sein du document, il est signifié la manière dont doit être constituée l’énergie primaire qui est le gage de la consommation de l’énergie finale. Cette norme situe trois points clés à respecter nécessairement dans la logique de son bon sens et de son bien fondé. Il y a dans un premier temps les besoins climatiques liés à la structure de l’édifice (Bbiomax), puis sa consommation propre en termes d’énergie primaire (Cepmax), et enfin tout ce qui doit être présent pour apporter le confort désiré lors de la saison estivale de l’été (Ticréf).

La logique du bâtiment bioclimatique s’inscrit dans son rapport qu’il a avec son environnement naturel en en tirant profit. On entend par cela restreindre au mieux les dépenses énergétiques et pour obtenir un tel rendement, un équipement adéquat est nécessaire d’emploi au sein de la structure du bâti. Tous les systèmes énergétiques qui sont utilisés actuellement sont concernés pour atteindre l’objectif voulu d’une bonne qualité de l’énergie dans le secteur du bâtiment. Les équipements doivent être performants et être ainsi munis des technologies récentes et l’on doit parvenir à maintenir un bon équilibre entre, d’une part le mode de chauffage, et d’ autre part, la livraison de l’eau chaude.

bureau d'étude
bureau d'étude electrique
bureau d'étude electrique

Une procédure régie par la RT2012

La température qui règne à l’intérieur des habitats a été définie de sorte à ce qu’elle n’excède pas un certain seuil au cours de l’été lorsque un nombre de cinq jours caniculaires se succèdent. Le niveau thermique optimal doit être attesté dans la procédure régie par la RT2012 et pour ce faire valoir, deux documents prouvant que cette exigence a bien été respectée doivent être fournis en deux temps du processus. Cela doit avoir lieu au moment du dépôt de demande de permis de construire puis lors de la fin des travaux. Un bâtiment compétitif entre ainsi dans le cadre de l’engagement fixé de base entre les différents intervenants et assure ainsi par cela posséder un haut niveau de performance sur le plan énergétique tout en se fondant dans un principe environnemental qui inclut notamment l’accès aux énergies renouvelables.
Une nouvelle norme fixant de nouveaux horizons

L’année 2020 que nous traversons actuellement est marquée dans le domaine du bâtiment par l’entrée en vigueur de la nouvelle norme RE2020. Ce nouveau document fixe des objectifs encore plus ambitieux que son prédécesseur, en se positionnant plus loin encore sur l’aspect environnemental de la construction.

Pour une société décarbonisée

Notre nouvelle norme poursuit la volonté et le chemin qui ont été tracés auparavant par une politique de la construction voulue toujours plus en baisse par rapport à ses dépenses d’énergie. Elle est induite dans le programme environnemental de l’Etat qui vise à atteindre en 2050 une société entièrement dépourvue du carbone. Pour ce faire, trois fondements majeurs de cette politique ont été adoptés afin d’être mis en application. Il est ainsi voulu que les bâtiments neufs doivent continuer de trouver des solutions afin de diminuer leur seuil de consommation et doivent améliorer également leur niveau de performance. L’isolation doit agir au maximum de ses capacités et cela quel que soit le système de chauffage qui y est afférent. Ensuite, le cycle de vie de chaque construction doit être analysé dans l’intégralité de son existence afin d’optimiser au mieux les impacts que de telles constructions engendrent sur le milieu environnemental. On doit dans un dernier temps pouvoir faire accéder les habitants des locaux à un milieu adapté aux nouvelles conditions climatiques en leur offrant un espace de vie serein et confortable. Il faut en effet être prévoyant quant aux risques des fortes canicules qui pourraient être fréquentes à l’avenir.

Sont concernés au sein de la nouvelle norme, l’ensemble de maisons individuelles de même que les logements collectifs. Viennent ensuite dans une seconde phase, les écoles qui dispensent un enseignement primaire ou secondaire et les bureaux. Elle concerne enfin les bâtiments du secteur tertiaire qui sont d’un certain type comme c’est le cas par exemple des commerces et des hôtels.

    bureau d'étude electrique

    Une construction régit par la RE2020

    D’un point de vue des dates précisées par le gouvernement au sujets du début de la mise en application de cette nouvelle juridiction du bâtiment inscrite, elle s’est établie dès le 1er Janvier 2022 pour toute construction de maison individuelle et de logement collectif qui n’a pas encore déposé sa demande de permis de construire ou de déclaration préliminaire à ce jour. Pour les constructions d’écoles primaires et secondaires de même que pour les bureaux, cette date est celle du 1er Juillet 2022, lorsque leurs acteurs effectuent une demande de permis de construire, ou bien une déclaration préalable, à compter de ce jour. Ils sont alors tenus à ce moment-là de construire en fonction de la RE2020.

    C’est donc sur de telles assises que les pouvoirs publics espèrent que le bâtiment du futur trouvera sa place au sein de l’environnement en se scindant à lui sans l’endommager et en puisant dans son potentiel naturel un maximum d’énergie qui lui soit judicieusement profitable. L’ère contemporaine que nous traversons à effectivement mis dans un état de panique de nombreux acteurs en tous genres, qu’ils appartiennent au monde scientifique, aux responsables des divers gouvernement ou bien au sein de la population mondiale. L’urgence sanitaire sur la voie d’un réel changement est plus que nécessaire face à la situation et la prise de conscience dans le domaine du bâtiment entre elle aussi dans cet effort qui s’opère à différents niveaux de l’organisation que connaissent nos sociétés.


    Agence Nord

    1391 rue de derrière,
    62136 Lestrem

    Agence Paris
    57 rue du Landy,
    93400 Saint-Ouen-sur-Seine

     

    Tél: 01 84 80 61 98

    Email : contact@sieb-ingenierie.fr